3 clés pour gérer votre temps et amorcer l’équilibre

3 clés pour gérer votre temps et amorcer l’équilibre

« Je n’ai pas le temps » est la phrase que nous entendons probablement le plus souvent dans nos vies actuelles. L’impression de courir pour trouver le temps de faire, ou encore le regret de ne pas avoir le temps de faire. 

Je vous partage aujourd’hui les 3 piliers d’une gestion optimale du temps : 

1/ Avoir une vision claire de son activité 

C’est ma technique de rangement préférée. Que ce soit pour un bureau, un placard ou un sac à main. L’idée et de tout vider, tout déposer et observer de façon complètement objective tout ce dont notre quotidien est composé ! C’est ce qui va nous aider à y voir clair, pour ensuite prendre des décisions : qu’est-ce qui m’est absolument indispensable ? qu’est-ce qui peut attendre ? qu’est-ce qui est utile ? qu’est-ce qui ne sert à rien ? qu’est-ce que je pourrais faire faire à quelqu’un d’autre ? qu’est-ce qui me pollue ?

Il s’agit là de trouver l’équilibre entre l’effort que ça me demande, le temps que ça me prend d’un côté, et le bénéfice que j’en récolte de l’autre.

Cette vision claire de son activité est absolument indispensable pour pouvoir faire le tri et être focalisé sur ce dont on a réellement besoin, ce qui nous met en position de valeur ajoutée. 

Avoir une vision claire permet de passer de ‘subir’ à ‘agir’ !

2/ Se connaître : ses besoins, ses limites, ses priorités 

Ah la grande question de la gestion des priorités. Cette botte secrète qu’on vous sort dès que vous dites que vous n’avez pas assez de temp !

Ça a l’air simple : classer son activité par rapport à l’urgent et l’important, faire l’urgent et l’important, planifier l’important et non urgent, déléguer l’urgent non important et éliminer le non urgent non important.

Effectivement cela permet de clarifier son activité et de prendre les décisions. Mais comment je sais ce que je mets dans chaque case ? C’est ça le secret, c’est ça le travail le plus difficile !

Important et urgent, ce sont des notions subjectives : pour vous c’est important que tout le monde passe à table, alors que pour votre ado il est important de finir sa partie de jeu vidéo, sinon il va se faire bannir et pour lui c’est hors de question ! 

Ce critère de tri qu’est le degré d’importance et d’urgence nous renvoie vers la connaissance de nos valeurs, de nos besoins et de nos limites. Il est donc primordial avant de commencer à utiliser un outil comme la matrice de gestion des priorités de savoir exactement vers où on va, d’être au clair sur qu’est-ce qui est important pour moi, de quoi j’ai besoin.

A partir de là on va beaucoup plus facilement trier ses activités, et de prendre les décisions : que faire ? que déléguer ? que stopper ? que commencer ? que continuer et renforcer ? 

3/ Trouver la liberté dans la discipline

Je vais vous parler ici de ce que j’appelle les rituels bienfaisants.

Vous connaissez le dicton qui dit « comme on fait son lit on dort », c’est la même chose pour l’état d’esprit. L’état dans lequel vous allez vous coucher va conditionner la qualité de votre sommeil, la qualité de votre réveil et celle de votre journée.

Pour pouvoir se libérer du temps et de l’énergie, il nous faut avoir une planification à toute épreuve. Et ça commence dès le réveil, dès le matin ces rituels programment notre journée. De la même manière, un ou plusieurs rituels le soir améliorent la qualité du sommeil et donc de la récupération. 

Bien sûr, ce n’est jamais simple de prendre une habitude. L’explication neuroscientifique est qu’une nouvelle habitude, comme un apprentissage, signifie construire un nouveau chemin neuronal. Vous êtes capable de le faire mais il vous faut de la répétition et de la discipline, pour que ce chemin devient une autoroute neuronale, une habitude, un automatisme.

Observez tout ce que vous faites aujourd’hui et qui vous paraît évident, alors que la première fois ce n’était pas si simple. Ça prenait plus de temps, plus d’efforts et puis petit à petit à force de répétition c’est devenu automatique. L’idée est que nous avons la possibilité de prendre de nouvelles habitudes, et cela se fait uniquement par la répétition, la motivation et la volonté. 

Avoir un rituel ou plusieurs le matin et le soir permet d’améliorer votre quotidien. Peut-être quelques minutes de respiration, quelques minutes de lecture ou d’écriture, quelque chose qui vous fait plaisir, et qui vous met dans un bon mood, qui va vous mettre dans la dynamique de la répétition.

Je partagerai avec vous dans un futur article les rituels qui me font du bien.

0 Comments on “3 clés pour gérer votre temps et amorcer l’équilibre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*